Etats-Unis : la vaccination, le autre atout seduction sur les applications de rencontre

Etats-Unis : la vaccination, le autre atout seduction sur les applications de rencontre

Aucun doute, nous sommes bien en plein monde d’apres. Pour atteindre le objectif de 70% d’adultes vaccines d’ici au 4 juillet (contre pres de 60% actuellement), domicile Blanche n’occulte aucune piste. Lors d’une conference comptables donnee vendredi, le gouvernement a degaine son arme ultime : les applis de rencontre. Tinder, OKCupid, Hinge, Bumble… Neuf sites se seront associes au gouvernement americain concernant participer a Notre vaste campagne de vaccination. L’idee : proposer des nouvelles fonctionnalites aux Americains vaccines contre le Covid-19.

Andy Slavitt, conseiller de la Maison Blanche Afin de la lutte contre le Covid-19, a estime dans un rire lors de votre point presse : «Nous avons enfin deniche une chose qui nous rend tous plus attirants : la vaccination.» Derriere l’absurdite d’la situation, une realite : ces neuf applis rassemblent au total environ 50 millions d’individus a toutes les Etats-Unis. Alors que le rythme des injections a diminue depuis avril, la carte des rencontres pourrait etre votre atout majeur du gouvernement Afin de convaincre celibataires indecis ou refractaires. «C’est reellement important d’aller chercher les jeunes ou ils sont», a juge Andy Slavitt.

“People who display their vaccination status are 14% more likely to get a match. We have finally found the one thing that makes us all more attractive.”

«Les gens vaccines ou qui prevoient de l’etre matchent 14% En plus»

Video: Aux Etats-Unis, au tour des 12-15 annees de devenir vaccines (AFP)

J’ai drague version pandemie avait deja commence a envahir Internet ces derniers mois. Les mentions «vaccin» au sein des biographies des utilisateurs paraissent en hausse de 800% de le commencement d’la pandemie, avec un pic en avril, indique le geant de la drague 2.0 Tinder dans un communique. Domicile Blanche entend y donner un coup d’accelerateur. Le site compte notamment instaurer des badges «je suis vaccine», «bientot vaccine», ou encore «les vaccins sauvent des vies». A avouer que ces mentions seront uniquement declaratives. L’appli proposera egalement gratuitement des fonctionnalites d’habitude payantes, comme le «super like», aux utilisateurs vaccines. L’enjeu est aussi de taille pour la plateforme. Une recente enquete, realisee par leurs soins, a montre que plus de la moitie des membres d’une generation Z (saisir nes entre 1995 et 2010) paraissent uniquement interesses par des rendez-vous avec des personnes vaccinees.

Dans la lignee de son concurrent, la plateforme Hinge va offrir des «roses» gratuitement, permettant aux utilisateurs de matcher avec environ personnes. Autre appli, nouvelle strategie : OKCupid donnera pour sa part aux celibataires vaccines un «boost» pour leur profil afin qu’il soit davantage visible. «Selon une etude d’OKCupid, les individus vaccines ou qui prevoient de l’etre matchent 14% En plus que les mecs qui ne le prevoient pas», a fait valoir le conseiller d’une Maison Blanche. Un autre atout seduction semblant tout droit sorti d’un film de science-fiction qui, ne nous y trompons pas, sert des interets des applications. Un moyen d’attirer de nouveaux utilisateurs et de relancer l’interet des personnes deja inscrites apres une longue mise a l’arret du dating.

Tri entre vaccines et non-vaccines

Les applis ne s’arretent pas la. Un nouveau filtre permettra de en direct Realiser le tri, creusant le schisme (deja a l’?uvre) entre vaccines et non-vaccines. Pour faciliter l’ascension vers la toute premiere categorie, a l’honneur, nos plateformes faciliteront aussi la localisation des centres de vaccination via l’outil du gouvernement et proposeront des ressources informatives sur les vaccins, https://besthookupwebsites.org/fr/hot-or-not-review/ provenant pourquoi pas de l’Organisation mondiale en sante.

Cette nouvelle offensive via le front des applis de rencontre s’inscrit dans une strategie d’incitation a la vaccination intensive, voire agressive. Comme le note le New York Times, Joe Biden a annonce qu’Uber et Lyft, deux des plus grandes plateformes de VTC du pays, fourniraient des deplacements gratuits par les sites de vaccination jusqu’a la date butoir du 4 juillet. Des chocolats, gateau ou biere gratuite apres la piqure, en passant par des promos en supermarches jusqu’au billet de match offert, votre mariage discutable entre le capitalisme et le sanitaire n’a pas fini d’asseoir son influence.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>